ANNE NIVAT « Grand reporter de la France oubliée »

Anne NIVAT était l’invitée du Conseil Citoyen d’Evreux. Devant le maire d’Evreux Monsieur Guy LEFRAND, Anne NIVAT déclarait : « Je suis reporter de guerre, ça a un sens. Grand reporter c’est aller sur le terrain Pour moi, le reportage c’est observer… Pour essayer de décrire au plus près ce qu’on a vu, ce qu’on a compris. Ou tout du moins ce qu’on croit avoir compris. »
« Dans quelle France on vît » le dernier livre d’Anne NIVAT grand reporter, consacre ses 114 premières pages a des rencontres avec des habitantes et habitants d’Evreux. Dès sa parution début mars, le Conseil Citoyen d’Evreux avait invité l’écrivaine a venir en discuter avec. les Ebroïciens. Elle est Venue, vendredi Soir. La grande salle du Centre Social de La Madeleine était pleine. Devant le public, un même discours ambiant. On est venu la remercier d’avoir si bien parlé de nous… » Nous ? Les gens simples, les oubliés des. discours politiques, des habitants du quartier de La Madeleine, comme ceux des cinq autres villes moyennes, auxquels Anne NIVAT a donné la parole « Un livre sur les gens, sur qui nous sommes…. On n’a pas l’habitude d’être écoutés… »

C.G.La dépêche 14 avril 2017

À propos de l'auteur: dibdic

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas rendu publique.